Château de Wildegg

Visites guidées pour les groupes

Le Château de Wildegg propose des visites guidées et des ateliers pour les groupes. Sur demande, ils peuvent également être organisés en français. Découvrez le Château de Wildegg en groupe. Au cours d

 
Sentier des légionnaires de Vindonissa

Visites guidées pour les écoles

Le Sentier des légionnaires de Vindonissa propose des visites guidées, des visites ludiques et une nuit à dormir à la manière des romains pour les écoles et les jardins d'enfants. Certaines des offres

 
Château de Wildegg

Visites guidées pour les écoles

Le Château de Wildegg propose des visites guidées et des ateliers pour les écoles. Sur demande, ils peuvent également être organisés en français. Des rapaces agiles, des pommades aux herbes curatives

 
Château de Hallwyl

Visites guidées pour les groupes

Le Château de Hallwyl propose des visites guidées et des ateliers pour les groupes. Sur demande, ils peuvent également être organisés en français. Découvrez le Château de Hallwyl en groupe. Le Musée d

 
Abbaye de Wettingen

Visites guidées pour les écoles

L’Abbaye de Wettingen propose des visites guidées pour les écoles. Sur demande, ils peuvent également être organisés en français. Découvrez l'Abbaye de Wettingen avec votre classe d’école. Le Musée d’

 
Château de Lenzbourg

Visites guidées pour les groupes

Le Château de Lenzbourg propose des visites guidées et des ateliers pour les groupes. Sur demande, ils peuvent également être organisés en français. Découvrez le Château de Lenzbourg en groupe. Le Mus

 
Couvent de Königsfelden

Visites guidées pour les écoles

Le Couvent de Königsfelden propose des visites guidées pour les écoles. Sur demande, ils peuvent également être organisés en français. Découvrez le Couvent de Königsfelden avec votre classe d’école. L

 
Château de Lenzbourg

Header Logo

 
Château de Habsbourg

Visites guidées pour les groupes

Le Château de Habsburg propose des visites guidées et des ateliers pour les groupes. Sur demande, ils peuvent également être organisés en français. Découvrez le Château de Habsbourg en groupe. Le Musé

 
Sentier des légionnaires de Vindonissa

Accessibilité

Arrivée au Sentier des légionnaires Accès en voiture Pour les personnes arrivant en voiture, des places de stationnement pour personnes en situation de handicap sont disponibles sur le site des servic

Gradian
Virtuelles Schloss Habsburg

Histoire du château

Histoire des résidents et de la construction

Histoire des résidents et de la construction

Le Château de Habsbourg fondé vers 1020/30 constitue le point de départ d’une histoire familiale prestigieuse. C’est ici que fut posée la première pierre de ce qui allait devenir la dynastie des Habsbourg.

Histoire des habitants

Le fondateur Radbot

L’"Eigenamt", le territoire entre l’Aar, la Reuss et Kestenberg, faisait partie des possessions précoces des Habsbourg.

Au sommet du Wüpelsberg, Radbot construisit vers 1020/30 le château de Habsbourg.

1020/1030

Les comptes de Habsbourg

Otto II, le petit-fils de Radbot, fut en 1100 le premier de sa lignée à se donner le nom de "comte de Habsbourg".

Il détenait le comté de Haute-Alsace. Ses descendants habitèrent le château ancestral jusqu’en 1230 environ.

11/12e siècle

Ministériaux

Après 1230, le château de Habsbourg ne convenait plus comme résidence à la famille en plein essor, et fut donné en fief à des ministériaux.

Le château postérieur fut repris par les Truchessen von Habsburg und Wildegg, le château antérieur passa aux mains des seigneurs de Wülpelsberg, et plus tard des chevaliers de Wolen. En 1371, Henman de Wolen réunit les deux fiefs.

Après l’élection du comte Rodolphe de Habsbourg comme roi des Romains en 1273, l’épicentre du pouvoir des Habsbourg se déplaça de plus en plus vers l’est. Les possessions en Suisse, en Allemagne méridionale et en Alsace devinrent leurs "territoires antérieurs".

13e siècle

Plusieurs changements de propriétaire

Avec l’invasion des Confédérés en 1415, les Habsbourg perdirent leur château ancestral, qui se rendit sans résistance aux conquérants bernois.

Henman de Wolen fut contraint de reconnaître la souveraineté des Bernois; appauvri, il céda en 1419 le château à son neveu Peter de Greifensee. Après 1457, ce dernier vendit le château de Habsbourg aux Bernois, qui le revendirent en 1462 à Arnold Segesser. En 1469, il passa aux mains du couvent de Königsfelden.

14/15e siècle

Les gouverneurs de Königsfelden

Après la dissolution du couvent dans le cadre de la Réforme, le château de Habsbourg revint à nouveau à Berne en 1528, et fut géré par les gouverneurs de Königsfelden.

Le château effondré aux deux tiers fut un certain temps occupé par un gardien.

16/17e siècle

Propriété du canton d'Argovie

En 1804, le château de Habsbourg devint la propriété du canton d’Argovie.

Plusieurs phases de rénovation du château postérieur resté conservé eurent lieu. De 1978 à 1983, on procéda à des fouilles archéologiques et à la conservation de la ruine du château antérieur. Depuis 2009, le château de Habsbourg fait partie du Musée d’Argovie.

20e siècle

Histoire de la construction

Le château primitif

Le château primitif vers 1020/30 se composait essentiellement de constructions en bois.

Seul le bâtiment d’habitation, un ouvrage représentatif et défensif à plusieurs étages, était construit en pierre.

1020/1030

Transformation en double château

La transformation en double château eut lieu dans le dernier tiers du XIe siècle.

Le château antérieur fut complété par la tour est et la tour nord. Le bâtiment le plus ancien encore conservé du château postérieur est la petite tour qui date de la fin du XIe ou du début du XIIe siècle. Au cours du XIIe siècle, on érigea également dans la cour du château une chapelle à deux étages.

11/12e siècle

Agrandissement du château postérieur

L’agrandissement du château postérieur à l’ouest donna naissance à partir de 1200 au donjon et au mur d’enceinte avec tour de défense sur le versant nord.

Après 1230, on créa avec le "palas" (corps de logis) et le mur de la cour l’ensemble du château postérieur tel qu’on le connaît encore aujourd’hui.

13e siècle

Fossé

Le château antérieur ayant été abandonné vers 1220/30 et s’étant peu à peu délabré, cela compromettait la défense du château postérieur vers l’est.

Avec un fossé creusé dans la cour du château au XIVe ou XVe siècle, l’approche du château postérieur fut rendue plus difficile.

14/15e siècle

Travaux de Berne

Après presque trois siècles sans travaux majeurs, Berne amorça des mesures de rénovation du château postérieur.

Le corps de logis et la cour intérieure furent transformés et agrandis à plusieurs reprises. Au plus tard vers 1600, le puits dans la cour du château fut abandonné. Au XVIIe siècle, la chapelle du château et la ruine du château antérieur furent démolies.

16/17e siècle

Rénovations

À partir de 1866, le canton d’Argovie fit effectuer à plusieurs reprises des travaux de rénovation des bâtiments restés négligés pendant de longues dizaines d’années.

L’aménagement intérieur actuel du corps de logis et de la cour intérieure du château postérieur est issu de travaux de transformation de l’époque moderne, dont la date n’est pas exactement connue, et des rénovations à partir de 1866.

19e siècle

Fouilles

Après de nouveaux travaux de rénovation du château postérieur, on procéda de 1978 à 1983 à des fouilles et à la conservation de la ruine du château antérieur, et dans les années 1994/95 à l’examen de la cour du château.

20e siècle
Heures d'ouverture & prix d'entrée
Expositions
Contact